La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

Partager via un média social

Mes autres sites :

PENSEES POSITIVES Améliore ton moral  

Ma résolution pour demain, pour améliorer sa vie, et son moral.

Pensées positives pour se sentir mieux.

 

LE NIRVANA Josette Sauthier

mon site pour travailler sur vos problèmes, augmenter votre confiance en vous, pardonner, oublier le passé, vous construire ou vous reconstruire et bien d'autres choses encore. 

 

NIRVANA-SANTE

mon site de conseils pour améliorer votre santé, se soigner au naturel, comprendre l'origine des maladies, remèdes de grand-mère, etc.

ESPACE DEUIL RECONFORT

mon site pour les personnes en deuil, poèmes pour les défunts, les étapes du deuil, suicide, textes de réconfort, prières pour les morts, fausse-couche, mort d'un enfant, comment témoigner sa sympathie à une personne en deuil, etc.

SPIRITUALITE et SAGESSE

Anges gardiens et leurs pouvoirs, prières miraculeuses, textes de sagesse à méditer, comprendre les rêves, prières de protection, réflexions, citations et proverbes de sagesse.

 LA PAGE DE LA SAGESSE

Textes de sagesse et citations des grands maîtres à penser comme Lao Tseu, Bouddha, l'Abbé Pierre, Nelson Mandela, etc.

LA PAGE DES PLAISIRS PARTAGES

Citations à méditer, en images, parfois drôles, tendres ou percutantes, pour tous les goûts.

LES PANNEAUX ROSES

Citations philosophiques pour remonter le moral, montées sur de belles images zen et apaisantes.

 

 

 

 

 

 

Lâchez-prise de votre passé !

Posté le 12/09/2014

Si vous pensez que c'est à cause de votre passé que vous êtes malheureux aujourd'hui, apprenez à vous libérer une bonne fois pour toutes de ce qui est arrivé et que vous ne pouvez pas changer. Vous êtes responsable de votre vie d'aujourd'hui.

 

Pour tous ceux qui disent que c'est à cause de leur passé que rien ne va pour eux aujourd'hui....

Pour tous ceux qui mettent la faute sur leurs parents, leurs professeurs, leurs frères et soeurs

ou sur qui que ce soit d'autre...

Si vous vous dites "c'est à cause de ce qui m'est arrivé que je suis malheureuse aujourd'hui...."

 

Rappelez-vous...

 

Vous n'êtes pas responsable de ce qui vous est arrivé, enfant...

Mais VOUS ETES RESPONSABLE DE CE QUE VOUS FAITES

AVEC CE QU ON VOUS A FAIT!

 

Si vous estimez que c'est à cause de votre passé que vous êtes malheureux aujourd'hui, vous êtes donc condamnés à rester malheureux toute votre vie.....Si vous ne changez pas cette idée destructrice !

 

Vos parents ou les autres, ont fait ce qui était le plus possible pour eux à cette époque, avec leurs connaissances, leurs problèmes, leurs possibilités de ce moment-là...

 

Si vous avez été maltraité, abandonné, battu ou humilié, c'est dur, oui, mais c'était tout ce que vos parents étaient capables de faire à ce moment-là.

 

Ils vous ont fait du mal, quand vous étiez enfant, ne leur donnez pas le pouvoir de continuer à le faire pendant toute votre vie!

 

Tirez en une leçon, vous savez que vous ne traiterez jamais un enfant comme cela car vous savez ce qu'on peut ressentir.

 

OUI, MAIS......CHAQUE JOUR EST UN NOUVEAU DEPART.

VOUS ETES MAINTENANT ICI ET AUJOURD'HUI.

VOUS AVEZ LE POUVOIR DE CHOISIR VOTRE VIE, VOTRE EXISTENCE ACTUELLE EST LA VOTRE, ET CE SONT VOS SOUVENIRS QUI VOUS FONT MAL.

 

C'est aussi votre interprétation d'adulte de ce qui vous a été fait, enfant, qui vous fait souffrir. Combien d'années cela fait-il, tout ce qui vous est arrivé...?

 

Et combien d'années avez-vous vécu, depuis? Si vous vous cramponnez au passé, vous en souffrirez, et qu'est que ça vous amène?

 

Vous avez le choix de décider si vous voulez que votre passé gouverne votre vie ou si vous préférez le laisser là où il est, pour votre paix intérieure...et repartir sur de nouvelles bases...si vous vous cassez la jambe une fois, vous en aurez toujours la cicatrice, mais vous empêchez-vous de marcher tout le reste de votre vie, ensuite?

 

DECIDEZ MAINTENANT D ETRE HEUREUX, ENVERS ET CONTRE TOUT....

Le Nirvana Josette Sauthier 

 

Article écrit par Josette Sauthier, copié collé interdit